Les premières semaines, des effets très désagréables peuvent se manifester. On parle de grippe cétogène. il s'agit d'une période transitoire accompagnant quasiment systématiquement le passage de l'organisme en état de cétose. Attention, certains effets secondaires semblent persister même après la période de transition comme l’hypoglycémie (baisse du taux de sucre dans le sang), une déshydratation ainsi qu’une augmentation du risque de lithiases urinaires ou pierres aux reins et de la constipation. Un supplément de fibres et de vitamines est conseillé lorsqu’on veut suivre ce régime, probablement du au faible contenu en fruits, légumineuses et produits céréaliers à grains entiers qui sont de très bonnes sources de fibres et de micro nutriments.

Que puis-je manger au lieu de pain


“Pour éviter le diabète de type 2, très courant dans ma famille. Je peux voir par mes bilans sanguins et par mon tour de taille qui s’épaissit que je suis probablement résistante à l’insuline et résistante à la leptine. Au cours des 18 derniers mois, j’ai perdu tout le poids que je voulais perdre, 18 kg, mais mon niveau de glucose sanguin est encore un peu élevé. J’ai donc adopté le jeûne intermittent en plus de l’alimentation Céto, réduit les protéines, diminué encore les glucides, augmenté mes lipides, équilibré les sels minéraux et je me sens aujourd’hui vraiment mieux, je ne souffre notamment plus d’arthrite.”

l'alimentation et de l'exercice ceto


Régime cétogène ciblé : Vous suivez le régime cétogène standard, mais mangez des glucides supplémentaires juste avant (30 minutes à une heure) une séance d’entraînement à haute intensité. Le glucose est destiné à améliorer les performances, bien qu’aucune étude scientifique n’ait établi de lien entre l’hypoglycémie et une réduction des performances d’haltérophilie.


Comme le régime cétogène est très riche en gras, de nombreuses inquiétudes persistent quant à son potentiel impact négatif sur le risque cardiovasculaire. Toutefois, selon une récente étude réalisée en 2013, non seulement le régime cétogène permet d’engendrer une perte de poids supérieure à un régime faible en gras, mais il aurait aussi un impact positif sur la pression artérielle, les taux de cholestérol HDL (bon cholestérol) et les triglycérides sanguins. Il a également été démontré que le régime cétogène pouvait entraîner une hausse des niveaux de cholestérol LDL (mauvais). En effet, les graisses saturées ne seraient pas aussi néfastes qu’on ne le pense. Ces nouvelles données demeurent récentes mais tout de même à prendre en considération.
Trés intéressant, ces informations m’ont bcp aidé. Je suis entraine de svuire un régime cétégène depuis presque 1 mois. J’ai perdu environ 7 kg mails malheureuseument cette semaine, j’ai eu une constipation un peu dure. J’ai pris de l’huile d’olive et j’ai acheté la poudre “laxative” et j’espère que ca va bien aller. Pour les débutants, je dirai que les deux premiers jours sont difficiles (faiblesse, nausées, maux tete) mais apres le corps s’adapte. Je me sens vraiment bien, cors léger, en forme et en plus je suis entraine de perdre des kiols que je voulais m’en débarasser. Mon chemin est encore long (25 kg à perdre 🙁 )

Je souhaite suivre le régime pauvre en hydrate de carbone car j’ai remarqué que quand je diminue ma quantité de glucides ingérée, ma sensation de ” brouillard mental” s’arrête. Ce qui bouleverse totalement ma vie! Après de longues recherches dans les articles et vidéos anglophones, j’ai appris que ce brouillard pouvait être du à mon apport excessif en glucides. Je viens d’un pays où le riz, les patates et les aliments riches en glucides constituent les plats les plus consommés….

Qui a fait Lady Gaga pour ecrire des chansons


Il existe actuellement plusieurs études et méta-analyses (croisant les résultats de plusieurs études) qui observent différents phénomènes - diabète de type 2, performances sportives, perte de poids... Certaines sont peu probantes, se contredisent ou ne sont pas très fiables (études épidémiologiques avec questionnaires), alors que d'autres sont plus prometteuses. Très peu à ce jour étudient les effets à long terme d'un régime cétogène.
ça fait déjà trois mois que j’essaie le keto, mais pas moyen de reperdre ce que j’ai pris au début de la kéto (trop de gras???) 3 kg de pris. Je viens de faire 4 jours dans les Vosges (table d’hôtes) où j’ai remangé un peu de pain tradition mais le reste j’ai tenté de rester très bas en glucides, mais moins de gras que requis, là j’ai reminci, je sais pas combien, évidemment j’ai bougé un peu plus (randonnées balade). Je reviens au boulot, je me remets au JI 16/8 et suis bien en dessous des 20gr de glucides, en tentant de manger bien gras, et de nouveau je suis gonflée, me suis pas pesée, pour ne pas m’effrayer ! Est-ce que ce genre de régime convient à tout le monde, pourtant j’y crois, mais sur moi, ça fonctionne pas ! Il est vrai que j’ai un bon coup de fourchette comparé à ce que les autres mangent sur les groupes cétos en quantité. Avez-vous eu des cas où ça ne marchait pas ? 

Comment puis-je deposer 20 livres en une semaine

×