On le constate en observant, au-delà des moyennes, le large spectre des réponses individuelles dans plusieurs études, détaille le Dr Juneau: certains vont très bien répondre à différents régimes (faible en glucides, en gras, végétarien) et d'autres, pas du tout. Un constat qui ouvre la voie à une médecine personnalisée et à la «nutrino-génomique», une science qui en est encore à ses balbutiements, mais qui, grâce à l'identification de groupes de gènes, vise à déterminer à l'avance quel type d'alimentation est le mieux adapté à l'organisme d'un individu.
j’ai fait 5 jours de régime cétogène et le sixième jour j’ai fait une crise d’hypoglycémie sévère (alors que j’étais au volant!) ! Pour répondre à cette crise j’ai mangé 1 poire et 1 banane, ça n’a quasiment rien fait. ensuite j’ai manger 10 grammes de sucre.. et là j’ai changé d’état : convulsions, malaise total, affaiblissement sévère des fonctions cognitives, difficultés à coordonner des mouvements très simples, difficultés à parler, fourmillement dans le pariétal gauche et dans la main droite… bref, cela ne s’est calmé qu’au bout de 45 min !!

regime cetoniques uti


Tout d’abord, un peu d’arrière-plan: Eric Westman, MD, directeur de la clinique médicale Duke Lifestyle, a expliqué à Santé que lors d’un entretien précédent, il était nécessaire de manger des quantités modérées de protéines, de réduire votre consommation de glucides, et augmenter les graisses. Lorsque vous réduisez votre consommation de glucides, votre corps se tourne vers les graisses stockées en tant que nouvelle source de carburant, un processus appelé cétose. Pour rester dans la cétose, les adeptes du régime céto doivent limiter leurs glucides à 50 grammes par jour, explique le Dr Westman.

Quand tu fais du sport, le carburant que ton corps préfère utiliser est les glucides. S'il doit passer par les gras, il réussit à aller chercher son énergie, mais c'est beaucoup plus long, et la puissance atteinte est moins importante. C'est un peu comme si tu voulais aller de Montréal à Sherbrooke, mais que tu passais par Trois-Rivières, c'est pas gagnant. Tu as donc moins de jus pour faire des efforts rapides de haute intensité (ex. sprints, CrossFit, intervalles, etc.).
La prémisse de l'alimentation cétogène part d'une hypothèse: et si le surpoids n'était pas un problème de quantité, mais de sélection des calories ingérées? Le corps ne peut utiliser que deux sources d'énergie: les sucres (glucides) et les lipides. «Le corps utilise les glucides, car c'est plus simple et facile», explique Stéphanie Benoit, nutritionniste spécialisée en neurologie à Sainte-Justine. En privant le corps presque entièrement de glucides, on force l'organisme à trouver une nouvelle source d'énergie : le gras. Le foie se met donc à transformer les lipides en composés organiques appelés corps cétoniques (ou cétones), qui servent à nourrir les cellules. Le corps entre alors, après quelques jours, dans un état de cétose, selon lequel les lipides - ceux qui sont absorbés par la nourriture, mais aussi emmagasinés dans l'organisme - deviennent son principal carburant, qui favorise la perte de poids.

un crampe peut etre un signe d'un caillot sanguin

×